Le Contre-courant
17035507__banniere-web_500x150_final

Chronique toponymique
La rue des Saules

Michel Marchesseault

Au début de mai 1966, René Duhamel et Camille Gendron, deux résidents de Saint-Antoine-sur-Richelieu deviennent propriétaires du lot no.67. Ils sont associés dans un projet de construction domiciliaire.

A sa séance du 03 mai 1966, le conseil municipal adopte une résolution pour acheter « la rue apparaissant sur le plan no.977 de Félix Gendron, arpenteur-géomètre, l’ de messieurs Camille Gendron et René Duhamel au prix de $1,00 à condition que les propriétaires actuels fassent une forme de rue au niveau de la rue principale (…) ». Cette transaction sera le point de départ de l’actuelle rue des Saules. On y verra apparaître des maisons au cours des années suivantes.

Le permis de développement a été accordé à la condition de faire une forme de rue et d’enlever le surplus de terre. De 1966 à 1971, il y avait des fosses septiques et le vieil aqueduc (construit par Ferdinand Fecteau); l’installation de ponceaux et le surplus de terre a servi pour la construction des murs de soutènement.
.
cote_final
L’arrivée des usines sidérurgiques de Dosco et Stelco à Contrecoeur ont motivé les entrepreneurs à construire afin de répondre aux besoins de résidences pour les nouveaux travailleurs venus d’ailleurs.

Le nom de « rue des Saules » est attribué à la rue à la suggestion de René Duhamel en raison de cette essence d’arbres qui prolifèrent sur les bords de la coulée.
.


.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 65 M$ pour agrandir les installations de biométhanisation de la SÉMECS à Varennes

Le ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, l’honorable Steven Guilbeault, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Dominic LeBlanc, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec…

lire plus
Share This