Sélectionner une page

Le Contre-courant

Le gouvernement va de l’avant avec l’ajout d’une voie réservée sur l’autoroute 20, en direction est

La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et le ministre de la Justice, ministre responsable de la région de la Montérégie et député de Borduas, M. Simon Jolin- Barrette, annoncent le lancement d’un appel d’offres pour l’ajout d’une voie réservée, d’une distance de 13 kilomètres, sur l’autoroute 20, en direction est, entre l’autoroute 30 à Sainte-Julie et la route 22 à Belœil.

Ce projet, qui s’inscrit dans le nouveau Réseau métropolitain de voies réservées dévoilé le mois dernier par le gouvernement du Québec, vise à encourager et à augmenter l’utilisation du transport collectif et du covoiturage, ce qui permettra également de réduire le temps de déplacement pour ces usagers.

Si l’Assemblée nationale adopte le projet de loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure, déposé par la présidente du Conseil du trésor et députée de Champlain, Mme Sonia LeBel, les travaux débuteront dès 2022.

Citations

« Il faut améliorer la fluidité sur les autoroutes de la région métropolitaine en offrant des incitatifs liés au transport collectif à tous les citoyens et citoyennes, notamment ceux et celles de la Rive- Sud et de la Montérégie. Ce nouvel aménagement s’ajoutera à celui déjà prévu en direction de Montréal dans le cadre du projet de réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et aidera grandement les covoitureurs et les usagers du transport collectif en décongestionnant le réseau routier aux heures de pointe. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« La bonification de l’autoroute 20 est une partie importante de notre nouveau Réseau métropolitain de voies réservées annoncé au début du mois de septembre. Cette nouvelle voie réservée permettra de doter cet important axe routier d’un corridor consacré aux modes de transport pouvant remplacer l’auto solo. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Nous nous y étions engagés en 2018 et, aujourd’hui, nous respectons notre promesse. Il est primordial pour votre gouvernement d’offrir des infrastructures de qualité et d’aider les citoyens et citoyennes de la Vallée-du-Richelieu, notamment, à réduire leurs temps de déplacement afin d’améliorer leur qualité de vie. L’élargissement de l’autoroute 20 par l’ajout de cette troisième voie fera une grande différence sur la mobilité des gens d’ici qui empruntent chaque jour ce tronçon. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice, ministre responsable de la région de la Montérégie et député de Borduas

« Nous souhaitons offrir un gain réel aux usagers de la route qui font des efforts pour réduire l’auto solo, et cette voie réservée donnera un avantage indéniable aux covoitureurs et aux usagers du transport en commun. »

Suzanne Dansereau, députée de Verchères

Faits saillants

L’appel d’offres lancé vise l’octroi d’un contrat de services professionnels pour réaliser les études d’avant-projet de même que les plans et devis pour l’ajout d’une voie réservée.

La nouvelle voie réservée de l’autoroute 20 entre Sainte-Julie et Belœil permettra :

  • d’encourager et d’augmenter l’utilisation du covoiturage et du transport collectif en améliorant les temps de parcours pour les usagers de ces modes de transport : la nouvelle voie réservée offrira un avantage à l’auto solo grâce à un gain de temps;
  • d’améliorer les conditions de circulation sur l’autoroute 20, en direction est, particulièrement à l’heure de pointe du soir;
  • d’augmenter la capacité de ce corridor autoroutier tout en respectant le plan de mobilité durable : plus de personnes, moins de véhicules;
  • d’améliorer la fluidité de la circulation sur ce tronçon de l’autoroute 20 grâce à l’ajout de la capacité de la voie réservée;
    de réduire la durée de la période de pointe en fin de journée;
  • d’améliorer le bilan de la sécurité routière.

Le projet s’inscrit dans la vaste démarche du Réseau métropolitain de voies réservées qui vise à doter la grande région de Montréal de plus de 200 kilomètres de voies réservées interconnectées.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Canard’O 2021: dévoilement de la programmation

Le Canard’O revient en force cette année avec plus de 60 exposants! Profitez-en pour découvrir des entreprises locales et encouragez les commerçants de la région le samedi 9 octobre prochain de 11 h à 16 h sur la rue Saint-Antoine, entre la route Marie-Victorin et la rue Hurteau.

lire plus
Share This