Sélectionner une page
Le Contre-courant

M. Réal Laberge (Photo d’archives).

Élections municipales à Saint-Roch-de-Richelieu
Un premier candidat dans la course


Daniel Castonguay
redaction@lecontrecourant.com

Les élections visant à élire un nouveau maire pour Saint-Roch-de-Richelieu n’auront lieu que le 31 mars prochain, mais déjà un candidat a annoncé son intention de briguer les suffrages.

Réal Laberge, un résident de la Côte Saint-Jean, a mentionné par voie de communiqué qu’il sollicitait le poste de maire en mars prochain avec l’engagement de réduire les taxes de 5%. Il veut aussi se porter gardien de la refonte des règlements d’urbanisme de 1991. Le développement des rives du Richelieu le préoccupe également: il aimerait faire reconnaître le secteur à l’abord du Richelieu comme zone résidentielle et commerciale légère.

Lors des élections municipales de 2017, M. Laberge avait tenté sa chance au poste de conseiller du district #2. Il s’était incliné devant M. Martin Évangéliste qui l’avait emporté avec 122 votes, M. Laberge récoltant 63 votes.

L’engagement social de Réal Laberge remonte aux années 80: «C’est comme électricien de métier avec une spécialisation en contrôle industriel, que m’a été ouvert le monde syndical, d’abord comme directeur du club social, puis délégué principal pour l’application et la négociation des conventions collectives dans le domaine public des boissons alcoolisées. J’ai été finalement élu comme président du syndicat. Le droit du travail et les lois demeurent des outils pour sauvegarder les intérêts des personnes et cette expertise m’a facilité la tâche pour me familiariser avec le droit municipal et tous ses règlements» avait-il commenté lors de l’élection de 2017.
 .

cote_final


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

Share This