Sélectionner une page
Le Contre-courant

Commission scolaire  des Patriotes
La CSP demande au ministère des investissements majeurs pour construire et rénover des écoles

Les secteurs concernés sont Beloeil – McMasterville – Saint-Mathieu-de-beloeil, Boucherville, Contrecœur, Otterburn Park et Saint-Bruno-de-Montarville.

Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a décidé d’adresser six demandes d’allocation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) afin de construire de nouvelles écoles sur son territoire, en plus d’une demande de classes modulaires pour procéder à des travaux de réfection.

Besoins croissants sur le territoire

La CSP procède annuellement à l’analyse de son territoire et suit l’évolution des différents secteurs en vue de déposer des demandes d’ajouts d’espace répondant aux besoins de ses élèves. Depuis plusieurs années, la CSP connait une croissance démographique importante sur son territoire, particulièrement pour les secteurs de Beloeil – McMasterville – Saint-Mathieu-de-Beloeil, Boucherville, Contrecœur et Saint-Bruno-de-Montarville.

« Les prévisions du MEES, que nous avons reçues en septembre dernier pour les cinq prochaines années, témoignent de cette croissance, mais il ne s’agit pas du seul critère pris en considération dans nos analyses. Grâce à notre connaissance approfondie de nos milieux, nous avons demandé un redécoupage de certains secteurs d’analyse (regroupements de villes et municipalités) au MEES, qui a accepté nos demandes, ce qui a nettement contribué à mettre en relief un manque de locaux important et à démontrer les besoins criants de certains secteurs. » explique madame Roberge, présidente de la CSP. « De plus, considérant le nombre important de développements immobiliers sur l’ensemble du territoire et de l’impact de ces derniers sur le nombre d’élèves inscrits dans les différentes écoles, ainsi que le déploiement progressif des classes de maternelle 4 ans temps plein annoncé par le gouvernement, nous croyons que nos demandes permettront de mieux répondre à la hausse de clientèle à venir sur notre territoire. » ajoute-t-elle.

Demandes de nouvelles écoles

La CSP demande au MEES la construction de cinq nouvelles écoles primaires sur son territoire.

Pour le secteur de Saint-Bruno-de-Montarville, la construction d’une nouvelle école primaire comprenant 4 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 12 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, deux locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires pour une école de cette dimension, est demandée pour répondre aux besoins grandissants des familles.

Pour le secteur Beloeil, McMasterville et Saint-Mathieu-de-Beloeil, la construction de deux nouvelles écoles primaires comprenant chacune 4 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 12 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, deux locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires pour une école de cette dimension, sera nécessaire pour répondre à la demande croissante qui s’explique notamment par le développement immobilier important dans ce secteur.

Pour Boucherville, c’est la construction d’une nouvelle école primaire comprenant 6 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 18 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, trois locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires pour une école de cette dimension, qui permettra d’accueillir les élèves de ce secteur.

Pour le secteur de Contrecœur, la construction d’une nouvelle école primaire comprenant 4 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 12 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, deux locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires pour une école de cette dimension a été demandée.

Construction d’une nouvelle école à Otterburn Park en remplacement de l’école Notre-Dame

Dans le cadre de la nouvelle mesure budgétaire du MEES qui permet aux commissions scolaires de déposer des projets démontrant qu’il est parfois plus avantageux de remplacer des bâtiments plutôt que de les rénover, la CSP a procédé à une analyse qui démontre qu’il est plus avantageux de construire une nouvelle école à Otterburn Park plutôt que d’investir d’importantes sommes dans la rénovation des deux bâtiments de l’école Notre Dame.

C’est pourquoi le Conseil des commissaires a déposé une demande pour une nouvelle école en remplacement de l’école Notre-Dame. Ce projet comprend 8 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 24 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, trois locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires pour une école de cette dimension. La CSP disposera des deux bâtiments de l’école Notre-Dame une fois la nouvelle école construite. Cette initiative vient répondre à l’objectif du Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) de la CSP qui vise augmenter la proportion de bâtiments étant dans un état satisfaisant sur son territoire.

Agrandissement à Contrecœur

Dans le cadre de son déploiement progressif des classes de maternelle 4 ans à temps plein, le MEES a accordé à la CSP une contribution financière afin de procéder à la réalisation d’un second agrandissement à l’école des Cœurs-Vaillants à Contrecœur pour permettre l’ajout de classes d’éducation préscolaire.

Ces nouveaux investissements serviront à ajouter trois classes d’éducation préscolaire, un service de garde et des superficies complémentaires au projet d’agrandissement de l’école. L’échéancier du projet sera connu au cours des prochains mois.

Investissements majeurs à L’école secondaire De Mortagne sur 10 ans

Dans le cadre des investissements requis pour assurer le maintien et la réfection de ses bâtiments, la CSP a identifié que des investissements d’environ 44 millions de dollars seraient requis pour les dix prochaines années afin de rénover l’école secondaire De Mortagne. Afin de permettre la réalisation de travaux en continu tout en scolarisant les élèves dans leur école, une demande de classes modulaires a été déposée au MEES. Ces espaces temporaires permettront le déplacement ponctuel des élèves et du personnel afin de libérer des locaux dans l’école pour procéder aux travaux de réfection durant l’année scolaire. Cette initiative s’inscrit également dans la volonté de la CSP d’augmenter la proportion de bâtiments étant dans un état satisfaisant sur son territoire, tel que décrit dans son PEVR.
autres projets d’ajouts D’espace pour le territoire

Rappelons qu’en juin dernier, le MEES autorisait trois demandes d’allocation déposées par le Conseil des commissaires, soit deux projets d’agrandissement pour l’école secondaire de Chambly et l’école secondaire le Carrefour à Varennes, ainsi qu’un projet de construction d’une nouvelle école primaire à Carignan. La CSP élabore actuellement les échéanciers de ces projets et informera la population des étapes à venir. Toutes les informations seront disponibles prochainement sur csp.ca.
« Les élèves de la CSP ont grandement besoin de ces nouveaux espaces. Nous allons poursuivre nos actions et suivre de près l’évolution de nos différents secteurs, en collaboration avec les villes et municipalités de notre territoire, afin d’anticiper les besoins, notamment en lien avec les futurs développements immobiliers, et d’agir de façon proactive pour le bien-être de nos élèves et de notre personnel. », a affirmé Mme Hélène Roberge, présidente de la CSP.

La Commission scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 69 écoles et centres de formation accueillant 34 717 élèves. La CSP a également pour mission de promouvoir et valoriser l’éducation publique sur son territoire, de veiller à la qualité des services éducatifs et à la réussite des élèves en vue de l’atteinte d’un plus haut niveau de scolarisation et de qualification de la population et de contribuer, dans la mesure prévue par la Loi sur l’instruction publique, au développement social, culturel et économique de sa région.


Pour ne rien manquer des nouvelles hyperlocales du www.lecontrecourant.com, aimez notre page Facebook et inscrivez-vous au Contre-courriel !

Vous pourriez aimer aussi :

La Colonie des Grèves change de direction

La Colonie des Grèves annonce le départ de sa directrice générale, Nancy Annie Leveillée. C’est avec émotion, que le 12 novembre dernier, Nancy Annie Léveillée assistait à son dernier conseil d’administration de la Colonie des Grèves, organisation où elle a œuvré au cours des treize dernières années principalement à titre de directrice générale.

lire plus
Share This