Il y a environ deux ans, le hasard, s’il en est un, m’a fait croiser la route de Sarah. Au fil de nos brèves rencontres, nous partagions notre passion commune pour l’écriture. Subtilement, la confiance s’est installée entre nous et grâce à cette amitié naissante, j’ai eu l’immense privilège de lire Le sursis avant même sa publication.

lire plus